Skip to main content

Crowdfiltering | Entrevue avec un artiste de notre première cohorte

Alexander Woo est spécialiste en arts martiaux. Alors qu’il était déjà inscrit dans notre base de données, nous l'avons invité à participer à une expérience de filtrage par le public avec les membres du Club Cirque.

Maintenant qu'Alexander fait partie de notre spectacle sur glace AXEL depuis quelques mois, ici, au Cirque du Soleil, nous avons recueilli son opinion à propos de l'intégration de ce processus sélection par le public dans le recrutement des artistes.

 

Casting : Peux-tu nous donner un peu plus d’informations à propos de ton expérience?

Alexander : Je viens de Boston, Massachusetts. J’ai commencé les arts martiaux en Septembre 2001, lorsque j’avais 8 ans. J’ai d’abord étudié la traditionnelle technique « Tiger Crane » auprès de Shifu Calvin Chin, le wushu moderne auprès de shifu Rick Wong, puis plus tard auprès de Shifu Calvin Wang. En plus de ces techniques, j’ai suivi des cours de gymnastique avec Rusty Rogers.

 

C : Pourquoi as-tu décidé de rejoindre le Cirque du Soleil?

A : En 2005, alors que j’étais en vacances à Las Vegas, j’ai eu la chance de voir mon premier spectacle du Cirque du Soleil, Kà. J’étais déjà en train de pratiquer les arts martiaux, et je faisais des compétitions depuis 5 ans. Pendant le spectacle, je ne pouvais m’empêcher de penser être un jour capable d’être dans Kà. Une fois de retour chez moi, je me suis donné comme mission de m’entraîner toujours plus avec espoir qu’un jour je ferais partie du Cirque du Soleil. À 20 ans, j’ai décidé qu’il était temps de poursuivre mon rêve de joindre le Cirque du Soleil et de regarder en ligne comment postuler. Finalement, en 2015, j’ai passé une audition à Las Vegas. J’ai essayé du mieux que j’ai pu, mais mon niveau n'était pas assez bon pour même être ajouté à la base de données. J’étais anéanti. Je me souviens de m’être assis et avoir réfléchi à tout ce qui se passait. Allais-je tout simplement abandonner, ou allais-je m’entrainer encore plus fort?

Un de mes amis m’a demandé « À quel point le veux-tu? ». Les trois années suivantes, j’ai travaillé aussi fort que je pouvais, et j’ai à nouveau passé une audition, à Los Angeles, en 2018. J’ai appris une semaine plus tard que j’étais sélectionné et désormais dans la base de données! J’étais fou de joie! L’année suivante a été un véritable tourbillon d’espoirs et de déceptions, jusqu’à ce que, finalement, je reçoive un appel du Cirque du Soleil pour me dire qu’ils auraient peut-être un rôle pour moi sur AXEL. Je n’ai pas pu dormir pendant des jours à cause de l’excitation! Quand j’ai enfin reçu l’appel pour me demander si j’étais intéressé, les mots ne sortaient pas assez vite de ma bouche. Je travaille maintenant à une autre mission : travailler encore plus fort qu’avant et donner au Cirque du Soleil le meilleur de moi-même!

 

C : Pourquoi as-tu décidé de jouer le jeu et participer à cette expérience de sélection par le public?

A : Aussi dure que l’opinion publique puisse être, j’ai l’impression qu’il est toujours important de savoir comment les autres nous perçoivent comme artiste. L’expérience peut-être à double tranchant, elle pourrait me décourager ou, au contraire, m’encourager à faire mieux. En réalité, je n’ai aucune idée vraiment ce que le public a pensé de moi pendant ce filtrage!

 

C : Comment te sens-tu d’être évalué par le public?

A : Je pense que recevoir ces impressions est un très bon indicateur pour déterminer la qualité d'une personne en tant qu’artiste. Un artiste devrait toujours chercher à s’améliorer.

Être évalué par le public était très important pour moi. J’ai l’impression que ça me donne une bonne idée de la perception que les gens de l’extérieur ont de moi. C’était super de voir plein de commentaires positifs et aussi certaines critiques vraiment constructives qui me montrent qu’il y a toujours de la place pour l’amélioration. Je peux vraiment dire que j’apprécie lire les commentaires du public, car ça montre qu’il y a beaucoup de personnes dehors qui souhaitent que les artistes aient du succès. Donc, si ça veut dire partager des conseils pour s’améliorer alors oui, le projet de filtrage par le public est vraiment important pour tout le monde.

Lorsqu’on postule pour des offres au Cirque du Soleil, beaucoup de gens (dont moi) ne sont pas totalement sûrs de ce qu’ils doivent faire, surtout lorsqu’il s’agit de créer une vidéo démo. Est-ce que je devrais essayer de faire des choses qui vont impressionner le Cirque du Soleil? Ou devrais-je  juste montrer mes meilleurs atouts? Pour moi, j’ai appris que je dois juste montrer au Cirque du Soleil ce que je sais faire de mieux et que j’aurais à ce moment-là de meilleurs résultats. Ce projet peut être un bon moyen de permettre aux gens de partager leurs compétences, mais aussi de mieux se préparer pour le moment où ils vont postuler ou passer une audition pour le Cirque du Soleil.

 

Alexander Woo André Faleiros

C : Serais-tu intéressé à recevoir des impressions/commentaires du public en général, mais aussi d’artistes professionnels actuellement sur scène?

A : J’accueille avec plaisir les opinions de tout le monde sur mes performances. Ça peut être très dur parfois, mais c’est important de garder l’esprit ouvert. À la fin, ce qui importe, c’est de s’améliorer tous les jours et chaque performance devrait être en soi un but.

 

C : Comment penses-tu que le filtrage par le public pourrait aider le Cirque du Soleil dans le futur? Penses-tu à certaines disciplines qui conviendraient mieux à ce type d’exercice?

A :  Je pense que ce genre d’exercice donne au Cirque du Soleil une autre façon de sonder l’opinion du public. Certaines personnes aiment le changement, d’autres non. Mais je pense que ça pourrait être bénéfique pour toutes les disciplines, tout en gardant en tête qu’il y aura toujours des personnes avec un savoir-faire dans cette discipline et qu’elles seront plus critiques.

 

C : Aimes-tu ton expérience au Cirque du Soleil jusqu’à présent?

A : J’aime tellement faire partie du Cirque du Soleil, et être sur AXEL est encore plus excitant que ce à quoi je m’attendais!

 

Pour en savoir plus sur AXEL, cliquez ICI